01 76 50 22 23
Estimer
Contactez‑nous
Nos experts immobilier se tiennent disponibles et se déplacent pour échanger sur vos projets avec les équipements recommandés. Prenez soin de vous et de vos familles. L’équipe OprixFixe.

Types d'immeubles

Paris, une architecture vielle de plus de 15 siècle qui sait forgé un caractère propre au fils des époques. Les plus vieilles maisons de Paris offrent un véritable voyage dans le temps, où chaque architecture raconte à sa manière un bout d'histoire de la capitale. La plus vieille demeure se trouve au 11 rue François Miron dans le 4ème arrondissement de Paris. Un saut dans le passé avec cette bâtisse du 15ème siècle. Aujourd'hui l'architecture parisien est bien souvent traduite par les bâtiments « haussmannien ». Un type d'immeuble qui fait la renommée du style architecturale parisiens. Les projets de construction sous le second Empire représentent plus de 60 % du parc immobilier parisiens. Pour autant, d'autres style se confondent et pourtant ont des singularités qui leurs sont propres.

L'architecture de Paris créée pendant la Belle Époque, entre 1871 et le début de la Première Guerre mondiale, s'est distinguée par sa variété de styles différents, du néo-byzantin et du néo-gothique au classicisme, Art Nouveau et Art Déco. Elle était également connue pour sa décoration somptueuse et son utilisation imaginative des matériaux nouveaux et traditionnels, y compris le fer, le verre de plat, la tuile colorée et le béton armé. On vous fait découvrir les types d'immeubles à Paris pour mieux appréhender vos transactions immobilières.

Les différents types d'immeubles parisiens

Les types d'immeubles par arrondissement parisiens ne sont pas homogènes, ce sont les quartiers Parisiens les plus centraux qui accueille le plus d'immeubles de style Empirique. Autours de l'arc de Triomphe, c'est le style Haussmannien qui domine. Autours du périphérique, on retrouve les immeubles plus contemporains. On fait le point sur les différents types d'immeubles dans Paris, soit :

  • Style Empire (1800-1815)
  • Le style Restauration (1815-1830)
  • Style Louis-Philippe (1830-1850)
  • Style Haussmannien (1850-1870)
  • Le style Post-Haussmannien (1870-1895)
  • Le style Art Nouveau (1895-1914)
  • Style Art Déco (1910-1930)
  • L'architecture entres deux guerre (1918-1939)
  • Les Trente Glorieuses (1945-1976)
  • Les façades parisiennes durant les années de transitions (1976-2000)
  • Le style écoresponsable

Style Empire (1800 à 1815)

Après des siècles de débandade architecturale, le début du 18ème marque son empreinte à jamais dans l'architecture parisienne. Des types immeubles massifs et robustes prévus pour tenir des millénaires. Sous la nette influence de Napoléon 1er, les immeubles accusent de courbes nettes et sans froufrou. Le style empirique apporte une rigueur militaire dans les rues parisiennes à l'image de l'empereur. Fenêtres rectangulaires, balcon filant et moulures sobres donnent un aspect chic et épuré. Une des caractéristiques notables de cette époque ce sont les statuts massives qui peuvent orner les bâtisses. A l'image du palais des Tuileries occupé par Napoléons, peut être un moyen pour les parisiens de montrer un attachement certain à l'empereur.

Ce qu'il faut retenir du style empirique pour mieux vendre un appartement parisien :

  • Fenêtres rectangulaires élégantes ;
  • Pilastres rectilignes tailler dans la pierre ;
  • Balcons filants très peu profond souvent sur les derniers étages ;
  • Immeuble entre 3 et 4 étages (de nos jours rehaussé) ;
  • Corniches droites et discrètes ;
  • Certain immeuble qui possède des statuts typiques du palais des Tuileries.

Vous avez un appartement de Style Empirique à vendre en viager ? Faites une étude gratuite de votre situation en toute confidentialité.

Style Restauration (1815 à 1830)

Comment reconnaitre un immeuble de style restauration ? Prenez l'élégance des immeubles de style empirique et enlevez le surplus. Afin de répondre à un besoin important de logement pour les parisiens et en finir définitivement avec les maisons de ville insalubre, le style restauration apparait comme la solution idéale à cette époque. Des bâtiments très simples prêts à accueillir des familles nombreuses bourgeoises. On reconnait aisément ces types immeubles de cette manière :

  • Bâtisse de 4 à 5 étages orienté sur la rue ;
  • Fenêtre et volet identique à tous les étage ;
  • Fenêtres basses sans encadrement ni décoration ;
  • Le peu de moulures se retrouve centrer sur le mur de façade de l'entrée principale ;
  • Immeuble blanc sauf les gardes corps en fer forgé des fenêtres qui sont peint en noirs ;
  • Généralement au rez-de-chaussée, il y a des locaux commerciaux.

Vendez en toute tranquillité en recevant un avis de valeur sur mesure de la valeur de votre propriété avant la mise en vente.

Style Louis-Philippe (1830-1850)

Les constructions rapides du style restauration laissent un gout amer du style empire, c'est à ce moment que les idées ne manquent pas de créativités pour rendre Paris plus romantique que jamais. Une période de 20 ans qui va doucement changer le style Restauration. Une transition en douceur, à tel point qu'il est parfois très difficile de différencier les deux styles : certains immeubles de style restauration sont rabotés pour faire place à plus d'espace et ainsi offrir plus de souplesse pour la circulation en carrosse. Plus de visiteurs, plus de touriste du monde entier flâne. C'est ainsi, le moment d'enchanter ces hôtes en proposant une architecture plus démonstrative. Le style Louis Philippe répond à cette demande avec des immeubles uniques, tous décorés selon les préférences des architectes. La sobriété est toujours là mais l'esthétisme général y est amélioré. On peut reconnaitre principalement les types immeubles du style Louis Philippe par :

  • Balcons sortant sur la rue au deuxième et cinquième étage ;
  • Les persiennes deviennent escamotables ;
  • Ornement en masse et déstructuré d'un immeuble à un autre
  • Les fenêtres se voient changeante parfois avec une arcade ovale et parfois rectangulaire.
  • Garde de corps de balcon ou fenêtre travaillés à la verticale.

Il n'est pas évident de déterminer si un immeuble est de style Louis Philippe tant ils ont été construits sur le modèle du style réputation demandez à votre agence immobilière parisienne de déterminer le style de votre appartement pour mieux le valoriser.

Style Haussmannien (1850-1870)

Lorsqu'on parle d'architecture et plus précisément d'architecture parisienne « Haussmann » arrive largement en tête. Si beaucoup d'entre nous connaissent ce type d'immeuble, il est moins facile de ne pas le confondre avec d'autres époques. Avec plus de 60 % du parc immobilier comment le reconnaitre ? Ce type d'immeuble est demandé expressément par Napoléon III afin de libérer Paris de ces vieux démons (insalubrité). Un cahier des charges strictes et exigeants est formulé et c'est le Baron Haussmannien qui va mettre en pratique le rêve de l'Empereur. Un style épuré et harmonieux en laissant place à de grandes avenues pour mieux circuler dans la Capitale. Ce chantier monumental sur plus de 20 ans prévoit de détruire plus de 18 000 immeubles pour en reconstruire 40 000 nouveaux. Pour vous aider à reconnaître un type d'immeuble Haussmannien, retrouvez les principales caractéristiques de cette architecture typiquement parisienne :

  • Immeuble de maximum 6 étages généralement 5 étages ;
  • Façade construite en pierre de taille ;
  • Hauteur d'immeuble entre 12 à 20 mètres ;
  • A hauteur de l'immeuble est proportionnelle à la largeur de la rue ;
  • Présence d'un balcon uniquement au 2ème étage ;
  • Rez-de-chaussée haut de plafond pour accueillir des commerces ;
  • Premier étage (entre sol) sommaire pour les réserves des boutiques ;
  • Deuxième étage, pensé comme une salle de réception avec de grands volume et une grande hauteur sous plafond (3,20 mètres) ;
  • Espace harmonieux entre les fenêtres ;
  • Le dernier étage, le moins noble pour les chambres de service ;
  • Chaque immeuble est daté et signé par son architecte.

On distingue 3 classes d'immeubles Haussmannien :

  • La 1ère classe comprend quatre étages carrés de grands appartements avec écuries et remises dans la cour.
  • La deuxième classe s'élève sur 5 étages et dispose d'un escalier de service.
  • Les 3e classe sont aussi sur 5 étages, avec des appartements plus petits sans escaliers de service. Pour l'intérieur, c'est simple :  une large entrée qui distribue les pièces en enfilade.

Il répond à des spécifications précises, fondements de ce style si particulier. Sa première caractéristique est constituée par les vastes espaces des pièces principales, pourvues de grandes fenêtres ouvrantes, au deuxième étage, sur un balcon filant.  Des moulures décoratives en plâtre se situent aux plafonds, en imposte au-dessus des portes ou des cheminées. Celles-ci, en marbre, servent à chauffer les pièces de vie. La présence au sol d'un parquet en chevrons au lame diagonale et asymétrique (paquets hongrois). Un immeuble sans signature ne peut pas être un immeuble Haussmannien, regardez attentivement le seconde étage, il ne ressemble à aucun autre. Le style Haussmannien est prisé, réalisez une estimation auprès d'un expert avant la mise en vente.

Type d'immeuble Post-Haussmannien (1870-1895)

Après 20 ans d'exubérance de style Haussmannien conçu pour les nobles et la haute Bourgeoisie, Paris se découvre un style plus sobre néo-moderne avec plus de sobriété et moins d'audace. Un style qui s'estompera progressivement avec la première guerre Mondiale. On peut facilement différencier les façades d'immeubles parisienne de la manières suivantes :

  • Immeuble avec moins de frontons sauf pour le second étage
  • Les dais se font rares et les consoles se font plus discrètes
  • Les façades sont à la fois en pierre de taille mais aussi en brique
  • Apparition de verrières avec des vitraux
  • Apparition de Bow-windows, soit des fenêtres sous une serre à l'Anglaise

Le style Art Nouveau (1895-1914)

Le style Art Nouveau est de loin le plus reconnaissable. Après un règne sans limite du style architecturale Haussmannien pendant plus de 40 ans, l'Art Nouveau fait prendre de l'audace à Paris. L'architecte Hector Guimard va s'inspirer allègrement de l'hôtel Tassel à Bruxelles pour édifier le Castel Béranger dans le 16 ème arrondissement de Paris. Cette nouvelle construction qui émerveille les Parisiens va lancer 20 ans d'un style artistique. Passez la première guerre Mondiale plus aucun arrondissement de la Capitale n'est pas enchanté par un immeuble style Art Nouveau. On peut citer l'immeuble rue Hanovre dans le 2ème arrondissement, l'Hôtel Lutécia dans le 6ème arrondissement et encore le 80 de la rue de Wagram, Paris 17ème. Les immeubles Art Nouveau de la Capitale se distingue :

  • Immeuble graphique mélangeant plusieurs époques
  • 1 arcade minimum disposer au rez-de-chaussée ou dans les étages
  • Décoration florale ou végétale ou encore animale
  • Mélange de matériaux sur les façades : béton, pierre, brique, marbre, bois
  • Porte d'entrée en bois ou fer forgé
  • Superficie Loi Carrez importante des pièces
  • Au moins deux couleurs différentes sur la façade

Le style Art Déco (1910-1930)

Le style Art déco prend son essor quelques années avant la Première Guerre mondiale. Il décode l'art nouveau pour organiser les formes et les reliefs. Les critiques fondés à juste terme sur l'exubérance de l'art nouveau est gommé. Plus de symétrie et un retour classicisme de l'ère haussmannien. Ce style plus rigoureux aux façades rectilignes souvent géométriques, prennent le dessus sur les courbes et les formes alambiquées. Sur le plan architectural, entre 1910 et 1913, s'ouvre le chantier du théâtre des Champs-Élysées, autre signe du changement esthétique radical que connaît le milieu parisien d'alors. Après la seconde Guerre Mondiale, ont reprend la même recette pour rendre la critique intemporelle au style Art Déco. Les principales caractéristiques du style Art Déco :

  • Façade en béton ou pierre de taille
  • Géométrie des moulures
  • Arcade de fenêtre discrète
  • Box-Windows le plus souvent au premier étage
  • Utilisation du fer forgé pour les gardes corps des fenêtres et balcons
  • Hauteur sous plafond identique entre les étages

On ne vous le cache pas, il n'est pas facile de reconnaitre un type immeuble style Art Déco, en effet, le style fût appliqué selon le style artistique de chaque architecte du Monde entier. Le style art déco est le premier style Mondiale. De l'Europe en passant par les États-Unis ou encore l'Asie. Il est donc difficile de faire une différence entre l'hôtel Aert Déco de Miami Beach et L'hôtel Paris Bastille Boutet dans le 11e arrondissement de Paris.

Vous cherchez à en apprendre plus sur le prix au m2 d'un appartement Art Déco ? Faites appels aux meilleurs sur oprixfixe.fr

Style entre-deux-guerres (1930-1939)

Le style architectural entre deux guerres est principalement celui des économies et des logements pour loger un grand nombre d'habitant autours de la capitale (logements sociaux). Pour répondre à la crise de 29 aux états Unis qui impact directement l'économie françaises ainsi que la surpopulation il est ordonné de construire à bas cout. Le béton armé remplace la pierre de taille et la hauteur sous plafond est descendu pour construire plus haut sans étouffer la ville. En plus du béton armé ce sont les façades qui sont simplifiés et qui vont offrir systématiquement des cuisines à l'intérieur. On reconnait les types immeubles d'entre-deux-guerres de la manière suivante :

  • Utilisation massive de béton armé
  • Parfois escalier de secours dans les cours d'immeubles
  • Disparition totale des ornements de fenêtres
  • Façade lisse sans relief
  • Forme linéaire à tous les étages
  • Apparition de cours aux entrées de résidence
  • Large fenêtre pour faire entrer la lumière
  • Utilisation de brique rouge
  • Immeuble en lot de copropriété entre 3 à 12)
  • Garde-corps pour les logements sociaux avec l'insigne de la Mairie de Paris

Les immeubles d'entre-deux-guerres ne laissent pas de place aux hasards et sont facilement identifiable par rapport au règne Haussmannien. Les immeubles sont généralement placés autours du périphérique Parisien. Tel est le cas des logements sociaux Porte Champerret autours de la Caserne des Pompiers de Paris par exemple.

Les Trente Glorieuses (1945-1976)

Le style architectural des Trente Glorieuses est celui du style international. La seconde guerre Mondiale à détruit plus de 450 000 bâtiments en France. La fin de la seconde Guerre Mondiale est le moment de la reconstruction et les façades d'immeubles à Paris vont être marquées. Une reconstruction faite en rupture avec les styles de la belle époque. La demande de logement est considérable et les pouvoirs publics optent pour les grands moyens. En moins de 20 ans, la France construit plus de logement qu'elle n'a pu le faire durant les 80 ans de règne de la Belle Époque. Le style international est celui de la démesure. Plus de hauteur et l'utilisation de procédé industriel jamais à Paris auparavant. On reconnait les types immeubles construit durant les 30 glorieuses de la manière suivante :

  • Utilisation de procédés industriels pour couler le béton
  • Façade uniforme
  • Présence de Balcon pour tous les appartements
  • Grandes baies vitrées en aluminium dans les pièces à vivre
  • Toits plats pour accueillir les zones techniques
  • Ascenseur ou double ascenseur
  • Isolation thermique intérieure
  • Apparition des IGH (immeuble de grande hauteur)
  • Chaufferie collective au Fioul

Environ 30% des bâtiments Français correspondent à la période des Trente Glorieuses (1945-1973). Dans les années 60, des immeubles de standing voient le jour avec des prestations plus rigoureuse. Les améliorations se porte sur les halls d'entrée ou encore les balcons avec plaque d'acrylique de couleurs différentes.

Lors de votre vente, on vous fait part de notre expérience pour choisir son agence immobilière en ligne pour mieux vendre.

Les façades parisiennes durant les années de transitions (1976-2000)

L'immobilier est toujours en adéquation avec l'économie. La fin des Trente glorieuses porté par les chocs pétroliers de 73 et 77 vont modifier la manière de concevoir l'habitation. Une croissance diminuée et un pouvoir d'achat se réduisant fait prendre conscience aux autorités que la prise en compte de l'environnement dans la construction permettra de réduire les dépenses liées aux logements. Même si le style architectural reste proche de celui des Trente Glorieuses, on retrouve une personnalisation marquée des immeubles durant les années transissions. On peut identifier les façades parisiennes des années transitions par :

  • Type d'immeuble coloré
  • Utilisation exclusive de béton
  • Construction en escalier ou escalier inversé
  • Façades ondulées
  • Escalier de secours
  • Utilisation du chauffage aux sols

A Paris, cette période signe une véritable avancé en prenant en considération les performances thermiques et environnementaux des bâtiments. Les nouvelles technologies apportées sont peu à peu utilisées sur tout le territoire. Ce type d'immeuble marque un tournant dans l'architecture.

Vous avez un projet de vente ? On vous aide à obtenir une offre d'achat dans les meilleures conditions.

Le style écoresponsable 2004 à nos jours

Le Style Belle époque, ainsi que les courants du 20ème siècle ont permis de prendre en considération les besoins des habitants et la préservation des ressources de la planète. Le label HQE (haute qualité environnementale) prends son sens pour le portefeuille des propriétaires, locataires. Le béton sans charme est mélangé sur les façades d'immeubles avec des matériaux plus joyeux comme le bois, le verre ou encore le métal. Des bâtiments plus colorés, moins haut et plus « habitable » prennent vie pour répondre aux besoins sociaux, économiques et environnementaux. Les Parisiens découvrent des immeubles isolés par l'extérieur et de plus en plus autonome. Afin de favoriser les relations humaines, la création de jardins partagés ou encore de de récupérateur de déchets permettent aux différentes classes sociales de s'y retrouver.

Le siècle à venir après avoir réglé partiellement les problèmes de nuisance visuelle est surement celui du bruit. Les villes cherchent en permanence à réduire le niveau sonore pour préserver la santé des populations et dans un même temps mis sur la biodiversité. Il est l'heure de se projeter vers notre future et d'imaginer les types d'immeubles du future.

Vous souhaitez vendre un appartement ou une. maison du second Empire pour vivre dans un écosystème plus confortable, découvrez nos annonces immobilières en ligne.

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram