01 76 50 22 23
Estimer
Contactez‑nous
En ce moment chez OprixFixe, nos chasseurs immobiliers, offrent une consultation de coaching en ligne pour acheter le bien de vos rêves. Prenez rendez-vous sans tarder au 01 76 50 22 23. Par ailleurs, dernier mois pour profiter d'un plan 3D de votre appartement ou maison.

Définition de la surface utile

La surface utile est définie par le code de la construction et de l'habitation. L'article R331-10 de 1995. La surface utile (ou SU) d'un logement est calculée à partir de la surface habitable, à laquelle on ajoute 50 % de la superficie des annexes. Surface utile, habitable, surface privative, surface de plancher, on vous aide à faire le point.

À l'origine, la surface utile à faciliter le calcul des loyers aidés (des logements sociaux), puis son usage s'est diversifié avec le temps. La surface utile est déterminée dès la construction du logement et sert au promoteur ou gestionnaire immobilier pour définir le prix du bien par exemple. À défaut, on peut très bien calculer la surface utile soi-même en additionnant la surface habitable et la moitié des annexes. La surface habitable sert à déterminer les loyers dans les zones (simulateur en ligne des zones) où ils sont encadrés.

Le saviez-vous ?

La surface utile est employée pour l'application de plusieurs régimes de défiscalisation couplés à l'encadrement des loyers (comme le dispositif Pinel, Scellier ou Duflot permettant de défiscaliser sur ses revenus d'imposition moyennant la pratique de loyers plafonnés pendant plusieurs années).

Comment calculer la surface utile ?

La surface utile est égale à la surface habitable + 50 % de la superficie des annexes privatives. L'objectif est de déterminer la valeur utile du logement pour ses occupants sans mettre au même plan la surface disponible des annexes qui sont pondérées.

Exemple de calcul de surface utile, dans le cas d'un appartement de 100 m² avec une cave de 5 m² et 15 m² de balcon. La surface utile totale des annexes est de 20 m². Dans le cadre du plafonnement des loyers cela donnera : 100 m² + (16 m² x 50 %) = 108 m².

Liste des annexes pour le calcul ?

À la surface habitable, on va donc ajouter 50 % des annexes réservées à l'usage exclusif du propriétaire (ou de l'occupant). Les annexes sont précisées par un arrêté du 9 mai 1995. Les annexes sont les pièces secondaires, externes et inaptes à l'habitation. La hauteur sous plafond doit être d'au moins 1,80 m pour que les annexes soient prises en compte. Les annexes incluses dans le calcul de la surface utile sont :

  • caves
  • sous-sols
  • combles
  • greniers aménageables
  • balcons
  • loggias
  • séchoirs
  • celliers externes
  • remises
  • ateliers
  • vérandas
  • terrasses accessibles en étage ou semi-enterrées

Sont exclus de la surface utile, les garages, jardins, cours ou terrasse, même privatifs, les emplacements de parking, les annexes intérieurs comme les buanderies, débarras, séchoirs, celliers.

Comment connaitre la surface utile dans logement neuf ?

Vous avez deux possibilités pour connaitre la surface utile de votre logement neuf :

  • Faites réaliser l'expertise par un diagnostiqueur
  • Contactez le promoteur du programme ou le maitre d'ouvrage.

Quelle est la différence entre la surface utile net et surface utile brut ?

La différence entre la surface net et la surface brute est simple, elle concerne les locations professionnelles.  La différence s'exprime de la manière suivante : rapport entre la surface louée et la surface disponible pour l'implantation des postes de travail. Dans un contexte de rationalisation des coûts immobiliers, les immeubles présentant un mauvais ratio SUN / SUB  sont désavantagés par rapport à ceux présentant des valeurs locatives comparables mais permettant une densité plus élevée des espaces de travail.

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram