Un courtier en financement est un intermédiaire entre un organisme financier, une banque et un particulier en quête d'un crédit immobilier pour financer l'acquisition de son bien. Découvrez dans ce guide toutes les informations utiles qu'il faut connaître sur le courtier en immobilier.

Quelles sont les missions d'un courtier ? Quels sont les honoraires d'un courtier ? Qui paie le courtier ?

Avantages de travailler avec un courtier

Connaître son budget avant l'achat d'une maison est essentiel. Cela vous permettra d'avoir un curseur pour entamer les négociations avec le vendeur. La capacité de financement se calcule à partir de critères bien définis comme l'apport personnel, les revenus de l'acheteur ou du couple, la durée du remboursement, le montant des mensualités, etc..

Votre courtier en immobilier est là pour vous aider à toutes les étapes de vos projets de financement. Pour définir votre capacité d'emprunt, vous pourrez procéder à des simulations de crédit en ligne, mais cela n'est pas forcément précis. L'idéal est de prendre rendez-vous avec son banquier ou un courtier afin de se faire une idée précise de ce qu'il est possible d'obtenir comme financement. Une fois que vous aurez défini votre capacité d'emprunt, d'autres frais incompressibles sont à rajouter à votre budget.

Les frais de notaire en font partie. Ils représentent 7 à 10 % du prix de vente du bien immobilier. Vous aurez éventuellement le coût des travaux à effectuer avant l'emménagement pour rendre la maison habitable. Le coût du déménagement est également à prendre en compte.

Le courtage en crédit immobilier est apparu en 1971. Cette pratique est de plus en plus commune aujourd'hui : près de 40 % des emprunteurs travaillent avec un expert en courtage immobilier pour l'obtention de leur crédit.

Rôle d'un courtier en immobilier

Le rôle du courtier en immobilier est d'accompagner un particulier ou un professionnel durant toute la phase de recherche et d'obtention de crédit mais pas seulement. Le courtier a aussi un rôle de conseil dans son ordre de mission pour tous les services associés à la contraction d'un prêt (assurance-crédit, condition des clauses, montage financier).

Le courtier doit être en mesure de comprendre le besoin exprimé et latent de son client afin de faciliter ces investigations. Il doit appréhender au mieux les besoins de son client en réalisant un bilan financier. Cette analyse économico-financière lui permettra rapidement d'orienter ses recherches et de trouver la solution la plus pérenne à la réalisation du projet. Par exemple, le courtier peut proposer un montage de crédit en incluant un crédit dit PTZ. Le courtier peut intervenir sur les projets suivants :

  • Acquisition d'une résidence principale
  • Financement d'investissement immobilier locatif
  • Achat d'une résidence secondaire
  • Aide au rachat de crédit immobilier
  • Financement de locaux professionnels
  • Obtention d'un crédit relais
  • Recherche de crédit travaux
  • Crédit d'acquisition de biens immobiliers professionnels

Quel est le travail du courtier en immobilier ?

Le travail de du courtier en immobilier est scindé en 3 axes :

Constitution d'un dossier d'emprunt

Après l'analyse de la situation financière, le courtier en immobilier va pouvoir collecter auprès de son client l'ensemble des éléments sous format papier ou dématérialisé. L'ensemble des éléments vont lui permettre de constituer un dossier de financement afin de le proposer aux différentes banques partenaires et de présenter par la suite à son client les meilleures opportunités du moment sur le marché du crédit.

Avant cela, il entrera en phase de négociation avec les organismes prêteurs afin d'obtenir les conditions les plus avantageuses. C'est au client de jouer le jeu et de lui faire part d'un maximum de transparence pour que l'intermédiaire maximise les chances de lui obtenir le taux d'emprunt le plus favorable. Le courtier devra accompagner son client jusqu'à la signature de l'acte de vente chez le notaire.

La relation du courtier avec les organismes bancaires

Le courtier en immobilier aura un rôle déterminant dans sa relation avec les organismes prêteurs. Il devra négocier en faveur de son client tout au long du processus d'obtention de crédit. Il sera le seul juge pour déterminer l'organisme prêteur le plus à même d'offrir les meilleures conditions d'obtention de prêt immobilier. Pour cela, tout au long de sa carrière, le courtier immobilier devra étoffer son portefeuille partenaire afin de proposer la meilleure expérience à ses clients. Pour qu'il réussisse, son réseau partenaire devra être pluridisciplinaire et réactif.

L'accompagnement du courtier

Le courtier en immobilier doit accompagner son client tout au long du processus d'acquisition. Il pourra avoir un rôle de conseil sur l'achat du bien immobilier convoité et sur le niveau de risque du projet par rapport au dossier.

Honoraires d'un courtier immobilier

De la même manière qu'une agence immobilière en ligne, le courtier en immobilier percevra une commission pour son travail d'intermédiaire. La tarification de son service est libre et sans obligation légale, c'est à vous de considérer la pertinence du prix par rapport au service rendu. Le prix va dépendre de plusieurs facteurs : une grande entreprise de courtage, un indépendant en courtage, une agence de courtage physique ou en ligne, autant de paramètres qui auront un impact sur le prix de la prestation.

Lors de la réalisation d'un emprunt immobilier, les banques vous font payer des frais de dossiers, soit des centaines, voire des milliers d'euros. Les frais de dossier sont nuls lorsque l'on travaille avec un courtier en immobilier.
Exemple : Honoraires du courtier = taux d'emprunt favorable – frais de dossier bancaires

Dois-je signer un mandat avec un courtier en immobilier ?

La signature d'un mandat de recherche de financement avec un courtier en immobilier est obligatoire. Le mandat de recherche de financement pourra être exclusif ou simple. Cette formalité est règlementaire pour désigner : vous, le mandant et le mandataire. Le mandat de recherche de financement devra faire figurer à minima :

  • État civil du mandant
  • Objet de la mission
  • Les organismes partenaires
  • L'acceptation et la signature du mandant et du mandataire

La signature du mandat est un prérequis pour que le courtier en immobilier s'engage à vous trouver les meilleures conditions d'offre de prêt. Le mandat de recherche de financement pourra être signé de manière électronique.

Quelle est la différence entre un courtier en immobilier et un courtier en assurance immobilière ?

Le courtier en assurance immobilière est d'abord un professionnel indépendant et commerçant. Il sert d'intermédiaire entre une assurance et un client. Il est un commercial intermédiaire qui vend des produits d'assurance. En tant qu'indépendant, il n'est affilié à aucun réseau d'assureurs. Le courtier en immobilier quant à lui ne traite que sur l'emprunt bancaire.

Conditions pour devenir courtier en immobilier

Pour prétendre à exercer le métier de courtage en immobilier en toute légalité, les intermédiaires de crédit et leur personnel doivent être titulaire d'un diplôme enregistré au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), d'un diplôme de commerce de niveau I, d'un diplôme de niveau III dans une formation relative aux questions de finances, banque, gestion, économie, droit ou assurance, ou encore avoir suivi une formation professionnelle adaptée à la réalisation d'opérations de crédit.

Ils peuvent aussi disposer d'une expérience professionnelle d'au moins un ou trois ans selon les cas, suivie d'une formation professionnelle dont la durée minimale est fixée par arrêté du ministre de l'Économie.

Signer une offre d'achat avant de contacter un courtier

Il n'y a pas de règle, mais l'idéal est de rencontrer un expert en courtage immobilier dès lors que vous êtes en recherche. Les informations qui vous seront données pourront vous permettre d'affiner votre budget en amont et d'éviter de faire des plans sur la comète quant à vos capacités d'emprunt.