01 76 50 22 23
Estimer
Contactez‑nous
Mars, le bon moment pour vendre ? Réalisez une estimation en ligne gratuitement. + 60 000 acquéreurs qualifiés !

    Conseil numéro 1 : choisir le type d'achat immobilier

    Pour débuter dans l'immobilier, il est possible d'acheter une maison, un appartement, un parking, un terrain nu.

    L'investissement initial n'est pas une question de budget mais, plutôt de rentabilité comparée aux risques. Deux solutions pour commencer à investir : acheter un bien sans travaux et le mettre en location ou acheter un logement avec des travaux pour espérer faire une plus-value. Le meilleur choix pour débuter dans l'immobilier est d'acheter un bien à rénover ou à fort potentiel de restructuration afin d'absorber les frais de notaire lors de la revente.

    Attention, avant de débuter sur un achat avec travaux, il faut se rendre compte de là où l'on met les pieds. C'est-à-dire, qu'il faut être capable de consacrer du temps et d'énergie pour rénover le bien. Par ailleurs, dans ce cas de figure, il est préférable de financer les travaux avec sa trésorerie afin de ne pas avoir de refus des banques.

    Passez aux conseils suivants uniquement si ce point est validé. En complément, un article sur les 28 questions à se poser avant d'acheter.

    Conseil numéro 2 : se faire accompagner

    Investir à plusieurs est la meilleure décision pour minimiser les risques lorsqu'on débute sans argent.

    Avant de se lancer dans un achat, il est important d'en parler autours de soit afin de prendre plus de recul et éviter de faire des erreurs. Vous avez dans votre entourage un agent immobilier, un architecte, un banquier ou un entrepreneur dans le bâtiment ? Parlez du projet dans sa globalité.

    Dans le cas, ou vous n'avez personne pour vous aider, il ne faut surtout pas se trouver des solutions sur Internet. En revanche, il peut être intéressant de débuter en faisant appel à un chasseur immobilier qui peut vous aider sur : l'achat, le financement et les travaux du logement. En complément un lien ici pour trouver un chasseur immobilier parisiens.

    Conseil numéro 3 : négocier avant d'acheter

    Pour se lancer et faire une bonne affaire, il est important de négocier les biens visités.

    En moyenne, il est possible de négocier un bien de 5 %, ce pourcentage est même plus important dans les communes rurales ou lorsqu'il y a beaucoup de travaux à réaliser. Il est donc important d'obtenir des devis d'artisans afin de faire une offre d'achat en adéquation avec le montant des travaux.

    Par ailleurs, lorsqu'on achète pour débuter en immobilier, il est important de vérifier la rentabilité du projet. Rien de plus simple utiliser la formule suivante : valeur des loyers annuels / prix d'achat = rendement brut.

    Un achat avec un rendement brut de moins de 3 % doit être considéré comme un placement financier et non un investissement de départ.

    Conseil numéro 4 : s'informer sur la législation

    Pour plus d'efficacité et de rentabilité, il est important lorsqu'on débute d'apprendre les rouages fiscaux, afin de ne pas y perdre des plumes. Les dispositifs de défiscalisation intéressants :

    • Pinel
    • Malraux
    • Censi-Bouvard
    • Statut LMNP ou LMP

    doivent être vu comme des opportunités pour améliorer sa rentabilité. Il n'est pas possible de se positionner sur un logement sans avoir au minimum les connaissances de ses dispositifs.

    Notre conseil pour débuter : opter pour un statut de loueur meublé non-professionnel (LMNP) vous pourrez déduire votre déficit foncier et vos différentes charges, imputer les amortissements mobiliers et immobiliers, et éventuellement bénéficier d'une exonération de plus-value.

    Conseil numéro 5 : étudier l'environnement (secteur)

    Acheter de l'immobilier uniquement dans les endroits que vous connaissez.

    Cette règle, pour débuter dans l'immobilier est importante. Le premier achat est souvent anxiogène et il ne faut pas que l'environnement soit un problème. D'une part, parce que dans un environnement connu, il est possible de faire une bonne affaire et d'autre part, réaliser des travaux à deux-Cent kilomètres de chez soi n'est pas facile lors d'un investissement seul.

    Lors du choix de la localisation, il est important de tester son pouvoir d'attractivité. Pour cela, rien de plus simple, créer une annonce sur Leboncoin ou PAP avec les caractéristiques du logement visé et attendez les retours. Sans retour, en une semaine, considéré qu'il y a trop de risque pour commencer en immobilier sereinement.

    Conseil numéro 6 : rester raisonnable !

    Le premier investissement locatif doit servir de tremplin pour d'autres projets !

    Se lancer est sûrement la meilleure décision de sa vie, il n'empêche qu'il ne faut pas pour autant se lancer dans des projets trop complexes. Il serait sacrement culotté de débuter dans l'immobilier en achetant un immeuble. En effet, ce type d'opération doit se faire en ayant une vision d'ensemble du travail et des risques.

    Rien de mieux pour commencer dans l'immobilier en achetant un studio avec travaux et se rendre compte des difficultés. Au moins, cela permet de se faire la main, de passer par toutes les démarches et surtout de minimiser le risque d'erreurs. En cas d'erreurs, le risque est plus faible : par exemple, si vous avez acheté un studio de 25 m² au lieu d'un immeuble.

    Il faut bien commencer un jour, se lancer, couper les fils, avancer sans les petites roues, se casser la gueule, se relever et recommencer.

    Le club des incorrigibles optimistes - Jean-Michel Guenassia

    Conseil numéro 7 : Ayez de la rigueur financière

    La trésorerie doit être gérée avec rigueur tous les mois.

    Il est important de maîtriser sa comptabilité : entre les loyers reçus, les charges, la taxe foncière et la taxe d'habitation, il ne faudrait pas s'emmêler les pinceaux.

    L'argent reçu des loyers ne pas être dépensé à la va-vite, il est important d'avoir une trésorerie supérieure à 6 mois de loyer pour faire face aux imprévus. C'est notamment vrai lorsqu'il y a des vacances locatives. Plus la trésorerie est gérée et plus le banquier prêtera facilement de l'argent à l'avenir !

    Notre 8e et dernier conseil

    Débuter en immobilier est moins difficile qu'on pourrait le penser. Il suffit d'être motivé, d'avoir le bon état d'esprit, de se préparer à agir .

    L'immobilier est un excellent placement pour s'enrichir et il serait dommage de s'en priver. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est utile de se former sur la connaissance d'un secteur, la négociation, les montages financiers, les travaux et la fiscalité. On retrouve sur Internet beaucoup d'informations fausses qui peuvent faire prendre de mauvaises décisions, soyez donc vigilant ! Pour se former rapidement et maîtriser vos investissements de A à Z, il est possible de se former seul ou de se faire accompagner par un professionnel de l'immobilier.

    Le choix de se former seul relève généralement d'« égo » ou simplement l'envie d'apprendre seul (autodidacte), ce qui est sur, c'est que c'est une obligation de se former pour éviter soit :

    1. D'acheter un bien trop cher ;
    2. Mauvaise rentabilité ;
    3. Forte imposition ;
    4. Carence locative.

    Nous espérons que ces 8 conseils pour débuter en immobilier vous servirons dès aujourd'hui. Si vous avez besoin d'aides pour débuter un investissement, il est toujours possible de faire appel à un chasseur immobilier spécialisé en investissement. Ce professionnel aguerri recherche le bien idéal en fonction d'une rentabilité souhaitée.

    hourglass linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram