01 76 50 22 23
Estimer
Contactez‑nous
Et si on parlait un peu d'immobilier ensemble...? + 60 000 acquéreurs qualifiés !

    Choisir le type de bail

    Avant de mettre en location un bien immobilier, il est important de déterminer le type de bail de la location. Pour cela, étudiez la demande de location dans la zone du logement. Par exemple, les petites surfaces (studio ou deux pièces) sont plus souvent recherchées en location meublée. Vous aurez alors des obligations en termes d'équipements et de meubles.

    Notez que le choix d'un bail vide ou d'un bail meublé a une incidence sur votre imposition.

    Établir le montant du loyer

    Avant la mise en location du bien, vous devez tout d'abord bien estimer le montant du loyer en prenant en compte plusieurs facteurs. Tout d'abord, si vous bénéficiez du dispositif Pinel - car vous avez choisi d'investir dans un programme immobilier neuf -, le loyer est encadré selon les plafonds fixés dans la zone où se situe l'habitation.

    Ensuite, prenez également en compte l'encadrement des loyers entré en vigueur si votre bien est situé à Paris, Lille ou Lyon. En effet, dans ces zones, certains prix sont également à ne pas dépasser.

    Si vous n'êtes concernés par ni l'un ni l'autre, vous pouvez décider du montant de votre choix. Toutefois, prenez en compte les loyers pratiqués dans le quartier (par le biais d'annonces de biens similaires ou de l'Observatoire des loyers), ainsi que les équipements mis à disposition des locataires.

    Enfin, notez qu'un logement neuf est plus concurrentiel, car il répond aux dernières normes en vigueur et n'a donc pas besoin de travaux.

    Mettre une annonce

    Les annonces immobilières sont nombreuses. Avant de poster la vôtre, n'hésitez pas à vous aider du plan ainsi que de la maquette commerciale reçue lors de l'achat du bien. Et choisissez un site connu pour gagner en visibilité.

    Pour que votre annonce soit attractive, vous devez mettre en avant les points forts de votre logement : appartement neuf, place de parking, espace extérieur, équipements mis à disposition, etc. Mettez des photos qui mettent en valeur votre logement. Soyez le plus exhaustif possible et indiquez le montant du loyer en précisant si les charges sont comprises ou non, le type de bail, la localisation, le nombre de pièces ainsi que l'accès aux commerces et transports en commun.

    Choisir le locataire

    Après les visites, il est temps de choisir celui ou celle qui pourra occuper votre bien. Afin de trouver le bon profil, vous pouvez vous aider de son dossier. Sachez qu'il existe une liste des pièces possibles à demander. Si vous demandez un document n'y figurant pas, vous êtes passible d'une amende. 

    Demander une caution ou souscrire une assurance loyer impayé

    Mettre en location un appartement, c'est parfois la crainte de ne pas recevoir tous les loyers. Si vous faites le choix de ne pas demander de caution, vous pouvez souscrire à une garantie loyer impayé (GLI). Dans le cas de loyer non payé, le garant ou l'assurance se portera caution.

    Rédiger le bail

    Dans le cas où vous gérez vous-même la mise en location et la gestion locative de l'appartement, vous devez alors rédiger le bail. Vous trouverez de nombreux modèles sur Internet comprenant les clauses obligatoires à faire figurer.

    Il doit notamment faire mention de/du/des :

    • Nom des parties ;
    • l'adresse du logement ;
    • montant mensuel hors charges du loyer ;
    • montant des charges ;
    • modalités de paiement du loyer ;
    • montant du dépôt de garantie (1 mois de loyer pour une location vide et deux mois pour une location en meublé) ;
    • la date de début du bail et sa durée ;
    • la description complète du bien.

    Réaliser l'état des lieux

    L'état des lieux est une étape importante. L'appartement est neuf, il n'a aucun défaut. Vous devez donc être précis dans la rédaction et n'oublier aucun détail. Pensez à l'état des murs, portes, sols, douche, éviers, équipements mis à disposition, fenêtres, prises, etc. À propos du compteur d'électricité, dans le cas d'un logement neuf, les frais de raccordement sont à la charge du propriétaire. Toutefois, l'ouverture du compteur EDF est réglée par le locataire. Après avoir signé le bail de location, celui-ci doit contacter le fournisseur d'énergie de son choix pour la mise en service.

    hourglass linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram