Les mesures qui modifient notre vision de l’immobilier pour vous en 2018 / 2019

 

Un nombre de mesures publics et privés dans l’immobilier qui vont changer votre approche sur vos biens immobiliers.

 

Une habitude bien Française : chaque année de nouvelles dispositions immobilières ! Cette année le Gouvernement bouge le curseur. On parle dans cet article de gestion immobilière locative ou encore de fiscalité immobilière.

 

La fin de l’impôt sur la fortune.  Place à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Vision de l'immobilier : impôt

               Le gouvernement sans surprise a tranché sur la fin de l’impôt sur la fortune. Il ne s’agit pas ici de regarder les circonstances et de vous rappeler qu’aucun gouvernement de droite n’avait osé supprimer. Cette mesure a pris une tournure bien différente des modifications du code du travail. En effet, très peu débattue, plutôt une décision ferme.  Qui a choqué dans un premier temps l’opinion publique. Pourtant bien présente dans le programme du Chef de L’état.  La mesure mise en place si brutalement couplée à l’annonce de la suppression progressive de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages n’a laissé que de place « au changement ». Nous y voilà ! Un impôt en remplace un autre comme une coutume Française. Le remplacement du très connu impôt sur la fortune par la mise en place de l’impôt sur la fortune immobilière pour une nouvelle vision de l’immobilier

 

Conséquences pour votre patrimoine immobilier ?

 

Vous êtes propriétaire d’une résidence principale. Vous avez un patrimoine immobilier supérieur à 1.3 Millions d’Euros, vous serez donc assujettis à ce nouvel impôt.  Quelle conséquence, sur le marché de l’immobilier  ? Nous pensons qu’il va obliger un grand nombre de rentiers de l’immobilier à se séparer de leur bien immobilier. Ou encore les propriétaires d’appartements ou maisons bourgeoises à se délocaliser sur des biens moins chères.

Note : probablement, qu’il va y avoir un accroissement d’ouverture de société civile immobilière (SCI) pour contourner l’impôt sur la fortune immobilière. Affaire à suivre au printemps 2019 ….

 

La location meublée encore plus intéressante pour les propriétaires

 

Le projet de loi de finance pour 2018 prévoit une augmentation des seuils des régimes d’imposition des micro-entreprises sous le régime micro-bic. Une modification sur les recettes annuelles qui passera de 33 200 euros à 70 000 euros pour les locations meublées. Sur le banc de touche les locations saisonnières classées qui subiront une hausse encore plus importante. Les recettes annuelles passeront de 82 800 euros à 170 000 euros par an. Cette nouvelle n’est pas sans conséquences. Elle favorisera davantage la location en meublée. Une mesure qui se veut dans le programme logement afin d’éliminer les logements insalubres. Notamment sur les villes supérieurs à 5000 habitants où la balance commerciale entre l’offre et la demande n’est pas en faveur des locataires. Ces derniers sont parfois obligés d’accepter des logements insalubres pour se loger.

 

Une modification de l’aide personnalisée au logement (APL)

 

Le gouvernement est en train de décider à une diminution des APL. Mais de quelle manière ? Il est envisagé d’obliger les bailleurs sociaux, soit les offices HLM à réduire leur loyer. En effet, la majorité de Français éligibles à l’aide personnalisée au logement vivent dans un logement HLM. Une mesure pleine de sens. Elle prévoit dans un premier temps une diminution de 60 euros par mois le montant des loyers, ce qui entraînera d’après le Ministre J.Denormandie une diminution des charges de l’état Français sans renier sur le pouvoir d’achat des Français. Cette aide va-t-elle pousser encore plus les locataires à acheter leur bien immobilier ? A suivre

 

 

La taxe d’habitation sur l’immobilier une révolution « en marche » ?

 

vision de l'immobilier : taxe d'habitation

La taxe d’habitation ne remonte pas du siècle dernier. Pourtant, c’est un impôt phare établi sous la révolution Française qui est mis à mal aujourd’hui. En effet, le Président Macron souhaite progressivement sur deux à trois ans que cet impôt disparaisse. Enlever cet impôt pour 80 % des Français. Cette réforme même si elle n’est pas encore mise en place sera certaine très favorable aux célibataires des grandes villes dont les revenus sont inférieurs à 27 000 euros pour se loger.

 

La loi Sapin 2 : une entrée en action dans l’emprunt immobilier

Vision de l'immobilier : loi Sapin 2Vous souhaitez emprunter pour l’achat d’un bien immobilier, votre banque vous conseille vivement de prendre son assurance emprunteur chez elle pour vous accorder un crédit ?  Rassurez-vous, la loi Sapin 2, permet depuis le 1er janvier 2018 de renégocier chaque année son assurance emprunteur et mieux encore elle facilite le changement de cette dernière. Une nouvelle importante qui ravivera la concurrence sur le secteur. Nous ne pouvons pas à ce jour faire des prévisions sur le coût pour les établissements bancaires d’une telle mesure.

 

 

La loi Pinel et le prêt à taux zéro ne seront plus aussi vertueux qu’en 2017

 

Ne vous inquiétez pas, les deux mesures  conduite par le ministre du logement sous l’air du Président Hollande ne seront pas supprimées. Toutefois, le Gouvernement a repensé le dispositif sur les zones tendues. En effet, pour 2018/2020 les zones concernées continuerons d’encourager les zones tendues avec la reconduction du prêt à taux zéro.

 

 

Les locations saisonnières, La ville de Paris en a fait un combat. 

La Maire de Paris, Anne Hidalgo l’a dit, il n’y aura pas de cadeaux pour les propriétaires qui profitent d’un système vertueux ! Et ceux au détriment des commerces et de vie de quartier. Le meublé touristique est mis à mal. La mairie de Paris en ce moment même intensifie les contrôles pour les loueurs qui ne respectent pas les dispositions prévues par la loi. En plus de chasser les propriétaires, la Maire s’attaque au géant de la location saisonnière airbnb. Cette nouvelle vision de l’immobilier permettra-t-elle de diminuer la location touristique au profit de la location traditionnel ? D’autres ville comme Nice se préoccupent du sujet ?

 

 

Des changements dans notre vision de l’immobilier.

     Des changements en cours dans l’immobilier. Que ce soit dans la vente ou l’achat de votre bien immobilier ou encore la location de votre logement. Une réelle mutation est « en marche ». Pourquoi ? L’ubérisation des services donne lieu aujourd’hui à l’ubérisation de la vente immobilière. Hier encore, pour vendre son bien immobilier, les vendeurs se rendaient dans des agences immobilières. Dorénavant, une révolution est en marche dans le secteur.

De nouvelles start-up voient le jour comme votre agence à prix fixe. Le principe est simple, il consiste à  proposer une expérience de la vente immobilière plus sexy et au goût du jour. Des agences immobilières en ligne se lancent dans la vente de bien immobilier à prix fixe et sans commission. En effet, à ce jour les frais d’agences sont variables. Ils correspondent à un pourcentage de la valeur de votre bien.

 

Nouvelle agence immobilière 

 

Chaque agence décide du montant qu’elle souhaite vous faire payer ! Exemple, pour un bien à 200 000 € : les frais d’agences sont environ de 15 000 €. Les pouvoirs publics n’ont jamais décidé de créer des règles dans ce secteur pour le bonheur des agences immobilières classiques. Aujourd’hui de nouveaux agents immobiliers arrivent avec d’autres ambitions. Redonner du « pouvoir d’achat » au Français qui vendent leur bien immobilier. Cela vous permet d’avoir des prix net vendeur lors de la signature du compromis de vente

Note : en effet, ils sont peu sur le marché mais leurs parts de marché grimpent  ces derniers mois.

Cette vision de l’immobilier profitera dans les mois à venir aux plus grands nombres, vous n’avez qu’à taper sur votre moteur de recherche préféré Google, Bing, Yahoo :

 

Vente immobilière à prix fixe

 

Vous trouverez surement votre bonheur pour vendre votre bien immobilier. Et ceux  par des professionnels sans commission d’agence.

Agence immobilière en ligne à prix fixe

estimation gratuite en ligne