T

Comment financer son premier bien immobilier ?

Un article web rédigé par Partenaire

Après des mois passés à chercher votre futur bien immobilier, vous vous décidez enfin à franchir le pas et à faire votre première offre. Découvrez dès maintenant, comment financer votre bien immobilier. 

En montant un dossier de qualité, vous réussirez à financer votre bien sans aucune difficulté. Pour cela, vous devez faire en sorte de respecter certaines conditions. Mais avant cela, vous devez connaître les possibilités qui s’offrent à vous pour financer votre premier bien immobilier. 

Prêt immobilier : les taux réservés aux jeunes 

Attirer les jeunes, c’est certainement l’un des plus grands défis des banques actuellement. La raison est simple : c’est une clientèle à fort potentiel, avec souvent de grandes perspectives d’évolutions salariales. Rien de mieux pour séduire les organismes de crédit qui rêvent de pouvoir vendre des produits d’épargne. 

Selon leurs critères,  un jeune de moins de 30 ans avec un bon emploi correspond au profil idéal. Alors, si c’est votre cas, elles seront prêtes à faire des courbettes pour vous attirer.

Profitez-en, votre profil peut notamment vous permettre de bénéficier de décotes sur les taux. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un courtier immobilier afin de connaître les barèmes.

Pensez au prêt à taux zéro (PTZ) 

Le prêt à taux zéro, plus communément connu sous le nom de PTZ a pour but de favoriser l’accession à la propriété. Vous pouvez donc y recourir pour acheter votre résidence principale. En profitant du PTZ, vous ne payez pas d’intérêt sur le prêt contracté. Toutefois, notez bien que ce dernier sera accordé sous conditions  de ressources. 

Bien qu’il ne soit pas possible de financer l’intégralité de votre bien avec un PTZ, cette aide de l’État peut tout de même permettre de financer 40% du montant de votre acquisition dans la limite de 130 000€. 

Un des nombreux avantages de ce prêt vient du fait que vous pouvez le rembourser en différé. De plus, ce dernier est cumulable avec d’autres aides ainsi qu’avec un prêt immobilier classique. Pour l’obtenir, il convient de répondre aux conditions suivantes : 

  • Le type de bien : il doit s’agir de l’achat d’un bien neuf ou ancien avec des travaux représentant au moins 25% du montant du bien 

  • Les revenus : Il ne faut pas dépasser un certain plafond de ressources 

  • Le lieu d’acquisition : toutes les zones géographiques ne sont pas éligibles au PTZ

  • Le nombre de personnes dans le foyer 

L’éco PTZ : jouez la carte de l’écologie  

Petit frère du PTZ, l’éco PTZ est également sans intérêt pour un montant maximum de 30 000€. À la différence de son aîné, il sert exclusivement à financer des travaux de rénovation énergétique, sur un bien déjà en la possession de l’emprunteur ou alors sur une acquisition avec travaux. 

Pour pouvoir bénéficier de cette aide, il faut prouver que les travaux auront un impact positif sur la consommation d’énergie du bien. 

Le prêt action logement : l’aide de votre entreprise 

Qu’il fait bon de travailler pour une grande entreprise ! Surtout quand il s’agit de décrocher une aide pour financer votre futur bien immobilier. Légalement, toutes les entreprises constituées de plus de 10 salariés sont tenues de contribuer à Action Logement dans le but d’aider leur salarié à se loger.

De l’achat, au déménagement en passant par d’éventuels travaux, le prêt action logement est une aide non négligeable. Son montant peut varier de 7000€ à 25000€ dans la limite de 30% du prix du bien. Rapprochez-vous de la DRH de votre entreprise afin d’obtenir plus d’informations.

 

 

Nous contacter

01 76 50 22 23

Estimation gratuite

Agence immobilière en ligne