T

Faux acheteur immobilier, comment les détecter ?

Un article rédigé par Stéphanie

 

La décision est prise de vendre, vous avez estimé votre bien immobilier et vous l’avez publié sur des sites annonceurs comme Leboncoin.fr. Attention, vous allez peut-être recevoir beaucoup d’appel ou encore de SMS. Immo fixe, s’intéresse aux faux acheteurs pour votre plus grand bonheur.

 

*Interrogation du jour

 

Comment identifier les fausses demandes sur un bien des internautes ?

Malheureusement dès lors que votre bien est diffusé, vous allez recevoir un certain nombre de demande et une partie non négligeable sont mensongère et nous savons chez Immo Fixe qu’il est pénible pour un propriétaire de faire visiter son appartement à des acquéreurs non engagé. Ce problème des faux acheteurs est très répandu lors d’une transaction immobilière. Mais pas que un certain nombre d’agent immobilier se feront passer pour des acquéreurs particuliers pour tenter de vous racoler pour vendre votre bien.

 

Comment démasquer les agences immobilières ?

Les agents immobiliers ont leur technique bien à eux pour vous persuader de vendre votre bien immobilier avec eux en proposant une publicité mensongée. Généralement, la technique la plus fréquemment utilisée est la suivante : « j’ai vu votre bien à vendre, pouvez-vous me rappeler rapidement » ou encore « j’ai un client qui est intéressé par votre appartement, pouvons-nous convenir d’un rendez-vous pour que je puisse vous les présenter ». Voilà les exemples types de faux messages reçu lorsqu’un propriétaire vends son bien immobilier par lui-même.

Retenez ces expressions pour découvrir les faux vendeurs. Il ne vous reste plus qu’a mettre le message dans votre corbeille.

 

*Bon à savoir

 

Les faux acheteurs curieux, et si on en parlait ?

Parmi les acquéreurs intéressés, vous allez retrouver un nombre grandissant de faux acheteur. Des curieux, appelons-les comme ça. On sait très bien que la vente d’un bien, n’est pas là pour faire faire du tourisme aux autres. Comment faire alors pour éviter les faux acheteurs ? Même si la recette miracle n’existe pas, il y a des précautions qu’il faut prendre.

 

*Nos conseils

 

Éviter les faux acheteurs – 1er conseil

Ne communiquer pas uniquement par mail avec les acquéreurs. Un coup de téléphone vaut mieux qu’une visite d’une heure pour rien.

Éviter les faux acquéreurs – 2ème conseil

Vous avez sans doute écrit une annonce immobilière, cette dernière qui surement se présente de cette manière (comme votre agence à prix fixe) :

< L’agence immobilière en ligne à prix fixe vous présente cet appartement de 69 m² dans une résidence calme au 2ème étage d’un immeuble haussmannien à Paris 75017.

1 entrée principale menant au séjour et à la cuisine
1 Pièce à vivre avec parquets
3 chambres
1 salle de bain
1 Balcon
1 WC
1 Parking
1 cave
1 Garage

Nbr lot de la copropriété : 72 / Proche toutes commodités.

Frais d’agence à la charge du vendeur d’une valeur de 1990 €. >

A la vu de l’annonce, on peut se rendre compte qu’il y a un certain nombre d’informations utiles pour l’acquéreur. Si lors d’un entretien téléphonique avec ce dernier vous vous rendez compte qu’il ne connait même pas les caractéristiques exposées dans l’annonce cela peut s’avérer être un faux acheteur.

Notre conseil : plus votre annonce immobilière est précise et moins vous risquer des « acquéreurs touristes ». Moins de temps perdu, c’est plus de patience pour les acquéreurs intéressé.

 

Éviter les faux acheteurs – 3ème conseil

 

Réalisez des photos de votre appartement au plus proche de la réalisé. Les imposteurs vous trouverons moins crédules

 

Traquer les faux acheteurs – 4ème conseil

C’est à ce moment où il faut user de bon sens. Il va falloir filtrer les faux acheteurs. Immo fixe, vous recommande de poser un maximum de questions à votre interlocuteur mais aussi d’être transparent sur les points faibles de l’appartement. En effet, caché qu’il n’y a pas des fenêtres doubles vitrages, cela veut dire que l’acquéreur va s’en rendre compte lors de la visite et qu’il aura des doutes sur votre transparence et choisira de ne pas se positionner.  

 

*Note du rédacteur

 

Afin d’éviter les faux acheteurs ayez un premier contact téléphonique avec les acquéreurs. Évitez de faire une visite suite à un e-mail reçu. Une personne qui souhaite réellement acquérir votre bien sera enchanter d’échanger avec vous au téléphone.

 

*Question à poser pour éviter les demandes incorrects

 

Poser des questions aux acquéreurs permet de ne pas perdre du temps lors des visites. Voici une liste juste pour vous :

Depuis quand recherchez vous un bien ?

Quels sont tous les secteurs que vous visez ?

Combien d’appartement avez-vous visiter et ce qui à péché ?

Avez-vous déjà fait des simulations auprès d’une banque ?

Pour aller plus loin lisez notre article sur comment fixer le prix de vente de son bien…

ESTIMATION GRATUITE EN 2 CLICS ?

+ Notre conseil

Demandez une estimation par une agence immobilière à prix comme Immo Fixe.

Immo Fixe n’a pas de raison de surestimer votre bien car elle est sans frais d’agence.

Elle propose un forfait fixe de 1.990 € pour vendre un bien immobilier et quelque soit sa valeur.

Renseignez-vous ICI

 

 

La décision est prise de vendre, vous avez estimé votre bien immobilier et vous l’avez publié sur des sites annonceurs comme Leboncoin.fr. Attention, vous allez peut-être recevoir beaucoup d’appel ou encore de SMS. Immo fixe, s’intéresse aux faux acheteurs pour votre plus grand bonheur.  

*Interrogation du jour

 

Comment identifier les fausses demandes sur un bien des internautes ?

Malheureusement dès lors que votre bien est diffusé, vous allez recevoir un certain nombre de demande et une partie non négligeable sont mensongère et nous savons chez OprixFixe qu’il est pénible pour un propriétaire de faire visiter son appartement à des acquéreurs non engagé. Ce problème des faux acheteurs est très répandu lors d’une transaction immobilière. Mais pas que un certain nombre d’agent immobilier se feront passer pour des acquéreurs particuliers pour tenter de vous racoler pour vendre votre bien.

 

Comment démasquer les agences immobilières ?

Les agents immobiliers ont leur technique bien à eux pour vous persuader de vendre votre bien immobilier avec eux en proposant une publicité mensongée. Généralement, la technique la plus fréquemment utilisée est la suivante : « j’ai vu votre bien à vendre, pouvez-vous me rappeler rapidement » ou encore « j’ai un client qui est intéressé par votre appartement, pouvons-nous convenir d’un rendez-vous pour que je puisse vous les présenter ». Voilà les exemples types de faux messages reçu lorsqu’un propriétaire vends son bien immobilier par lui-même.

Retenez ces expressions pour découvrir les faux vendeurs. Il ne vous reste plus qu’a mettre le message dans votre corbeille.

 

*Bon à savoir

 

Les faux acheteurs curieux, et si on en parlait ?

Parmi les acquéreurs intéressés, vous allez retrouver un nombre grandissant de faux acheteur. Des curieux, appelons-les comme ça. On sait très bien que la vente d’un bien, n’est pas là pour faire faire du tourisme aux autres. Comment faire alors pour éviter les faux acheteurs ? Même si la recette miracle n’existe pas, il y a des précautions qu’il faut prendre.

 

*Nos conseils

 

Éviter les faux acheteurs – 1er conseil

Ne communiquer pas uniquement par mail avec les acquéreurs. Un coup de téléphone vaut mieux qu’une visite d’une heure pour rien.

Éviter les faux acquéreurs – 2ème conseil

Vous avez sans doute écrit une annonce immobilière, cette dernière qui surement se présente de cette manière (comme votre agence à prix fixe) :

< L’agence immobilière en ligne à prix fixe vous présente cet appartement de 69 m² dans une résidence calme au 2ème étage d’un immeuble haussmannien à Paris 75017.

1 entrée principale menant au séjour et à la cuisine
1 Pièce à vivre avec parquets
3 chambres
1 salle de bain
1 Balcon
1 WC
1 Parking
1 cave
1 Garage

Nbr lot de la copropriété : 72 / Proche toutes commodités.

Frais d’agence à la charge du vendeur d’une valeur de 1990 €. >

A la vu de l’annonce, on peut se rendre compte qu’il y a un certain nombre d’informations utiles pour l’acquéreur. Si lors d’un entretien téléphonique avec ce dernier vous vous rendez compte qu’il ne connait même pas les caractéristiques exposées dans l’annonce cela peut s’avérer être un faux acheteur.

Notre conseil : plus votre annonce immobilière est précise et moins vous risquer des « acquéreurs touristes ». Moins de temps perdu, c’est plus de patience pour les acquéreurs intéressé.

 

Éviter les faux acheteurs – 3ème conseil

 

Réalisez des photos de votre appartement au plus proche de la réalisé. Les imposteurs vous trouverons moins crédules

 

Traquer les faux acheteurs – 4ème conseil

C’est à ce moment où il faut user de bon sens. Il va falloir filtrer les faux acheteurs. OprixFixe, vous recommande de poser un maximum de questions à votre interlocuteur mais aussi d’être transparent sur les points faibles de l’appartement. En effet, caché qu’il n’y a pas des fenêtres doubles vitrages, cela veut dire que l’acquéreur va s’en rendre compte lors de la visite et qu’il aura des doutes sur votre transparence et choisira de ne pas se positionner.  

 

*Note du rédacteur

 

Afin d’éviter les faux acheteurs ayez un premier contact téléphonique avec les acquéreurs. Évitez de faire une visite suite à un e-mail reçu. Une personne qui souhaite réellement acquérir votre bien sera enchanter d’échanger avec vous au téléphone.

 

*Question à poser pour éviter les demandes incorrects

 

Poser des questions aux acquéreurs permet de ne pas perdre du temps lors des visites. Voici une liste juste pour vous :

Depuis quand recherchez vous un bien ?

Quels sont tous les secteurs que vous visez ?

Combien d’appartement avez-vous visiter et ce qui à péché ?

Avez-vous déjà fait des simulations auprès d’une banque ?

Pour aller plus loin lisez notre article sur comment fixer le prix de vente de son bien…

ESTIMATION GRATUITE EN 2 CLICS ?

+ Notre conseil

Demandez une estimation par une agence immobilière à prix comme OprixFixe.

OprixFixe n’a pas de raison de surestimer votre bien car elle est sans frais d’agence.

Elle propose un forfait fixe de 1.990 € pour vendre un bien immobilier et quelque soit sa valeur.

Renseignez-vous ICI

Un article rédigé par l’équipe Immo Fixe

L’Agence immobilière en ligne à commission fixe

– Vente à prix fixe quelque soit la valeur de votre appartement –

Un prix fixe et puis c’est tout.