01 76 50 22 23
Estimer
Contactez‑nous
Nos experts immobilier se tiennent disponibles et se déplace pour échanger sur vos projets avec les équipements recommandés. Prenez soin de vous et de vos familles. L’équipe OprixFixe.

Les emprunteurs pouvant regrouper crédit conso et crédit immobilier

Les emprunteurs qui souhaitent combiner prêt conso et prêt immobilier sont généralement ceux qui possèdent un bien immobilier. Il peut s'agir d'une résidence principale/secondaire ou encore d'un logement locatif. Mais il est également permis aux primo-accédants de recourir au rachat de crédit réunissant un prêt immobilier et un crédit à la consommation. En outre, il est impératif que ces débiteurs aient à leur actif un ou plusieurs crédits conso en cours de remboursement pour pouvoir unifier leurs emprunts en un seul. Tous les types de prêts conso peuvent être inclus dans une opération de rachat de crédit :

• les prêts personnels non affectés
• les prêts personnels affectés à un projet particulier (prêt auto, prêt travaux, prêt
étudiant, etc.)
• les crédits revolving ou renouvelables
• les découverts bancaires

À savoir qu'il est obligatoire d'être propriétaire d'un bien immobilier pour pouvoir regrouper les deux catégories de crédit car les sociétés de prêt vont réclamer une prise de garantie hypothécaire ou le concours d'une société de caution pour le prêt immobilier.

Les avantages du regroupement du crédit immobilier et du crédit à la
consommation

Le rachat des deux grandes familles de crédit intéresse généralement les débiteurs en difficulté financière ou ayant du mal à suivre le paiement de plusieurs crédits. Regrouper un crédit à la consommation avec un prêt immobilier permet aussi de mieux gérer son budget en n'ayant qu'un seul paiement à faire tous les mois jusqu'à l'échéance finale au lieu de plusieurs versements avec des montants et des intérêts différents. Et dans le meilleur des cas, la restructuration de crédit aide à réduire le montant de ses mensualités de crédit afin de dégager une trésorerie supplémentaire pour faire face aux imprévus ou pour financer d'autres achats et dépenses. Cela arrive principalement lorsque des prêts personnels non affectés et/ou des prêts renouvelables à taux d'intérêt élevés sont inclus dans l'équation.

Les dispositions légales régissant le rachat de crédit immobilier et conso

La loi Lagarde a renforcé le cadre réglementaire régissant le regroupement de prêt conso et immobilier. Le but de la législation étant de protéger les emprunteurs et de régulariser les démarches bancaires. Ainsi, le rachat de crédits impliquant à la fois un prêt immobilier et un prêt à la consommation est soumis au régime des crédits à la consommation si les prêts immobiliers représentent moins de 60 % de la somme empruntée. En revanche, le regroupement de prêt est encadré par le régime des crédits immobiliers si plus de 60 % du capital emprunté servira au remboursement des prêts immobiliers. À noter que le prêt à la consommation ne peut être contracté que pour des sommes allant de 200 € à 75 000 €, remboursables dans un délai minimal de 3 mois, alors que le rachat de crédit n'a pas de limite de montant.

Les procédures de rachat de crédits

Pour tirer parti d'une opération de rachat de crédit, il faut commencer par demander un rachat de crédit en ligne, gratuitement et sans engagement. Le dossier de demande inclut généralement des documents de crédits et des justificatifs : d'identité, de domicile, de revenus, de situation matrimoniale, etc. Il est conseillé de faire plusieurs simulations de crédit en ligne avant de souscrire pour comparer les TAEG et repérer l'offre de rachat de crédit la plus intéressante. Cela facilitera également la négociation des conditions plus avantageuses en misant sur la concurrence. Une fois l'accord de rachat de crédit paraphé, le prêteur va rembourser les crédits existants à l'avance et deviendra le nouveau et l'unique créancier de l'emprunteur.

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram