Comment choisir son mode de chauffage ?

1700 est le prix de chauffage en moyenne en France. Un chiffre important pour le portefeuille du Français ; alors comment y remédier ? Pour chauffer son habitat, quatre énergie sont principalement utilisées aujourd’hui : l’électricité, le gaz, le fioul et dans quelques cas le bois. Pour choisir entre ces énergie, la facture peut baisser du simple double, simplement, selon le type de votre ménage, vous n’avez parfois pas le choix.

L’électricité, sera-t-elle la meilleure énergie de chauffage ?

L’électricité est l’énergie la plus efficace en termes de rapidité de chauffage. Aujourd’hui, l’électricité est l’énergie la plus chère. Son coût est passé de 10 centimes le Kw à 16centimes le Kw en 10 ans.

L’avantage de l’électricité est qu’elle est très facile et peu couteuse à installer ; mais finalement c’est une énergie qui reste très chère malgré les radiateurs nouvelles génération qui sont un peu plus performant et qui peuvent servir de chauffage d’appoint mais pas de chauffage principal dans une maison en rénovation  ou un nouveau logement en construction.

Comment économiser sur sa facture électrique ?

L’électricité reste très chère simplement la formule de calcul d’électricité a beaucoup évolué en faveur du consommateur.

Il faut savoir que les fournisseurs d’électricité ont des prix différents, il serait alors plus fortifiant de faire plusieurs devis avant de choisir un fournisseur. Il y a également la possibilité de prendre des abonnements groupés qui permettent à plusieurs foyers d’acheter de l’énergie moins chère ensemble. Ici on parle principalement des énergies renouvelables.

Pour économiser sur sa facture d’électricité, Il faut gérer les radiateurs un par un. Quand on quitte une pièce, il est indispensable d’éteindre le radiateur ou de le mettre en mode éco. En étant vigilant sur la consommation, vous pouvez économiser sur la moitié de votre facture.

A voir aussi : Trouvez un spécialiste  pour le contrat d’entretien chaudière.

Le fioul ; une bonne alternative de chauffage !

L’installation d’une chaudière est privilégiée en gaz fioul. La première question qu’on se pose dans ce cas est est-il possible d’être accordé au fioul.

Dans 2/3 des cas dans le territoire français il est possible d’être raccordé au fioul. Ce type d’énergie a tout son intérêt car il s’agit d’une énergie qui est compétitive en termes de prix, une énergie très performante, et le fait que ce soit raccordé à un réseau, c’est qu’en est en stockage en cuve pour le fioul donc on a une utilisation aisée de cette énergie.

Le chauffage au gaz, est-il toujours leader ?

Le gaz est moins cher que le fioul, car le prix du pétrole augmente toujours et le fioul est indexé sur le pétrole. Il est donc recommandé de se chauffer au gaz car c’est l’énergie la plus propre.

Sur le marché, les chaudières au gaz sont moins chères que celle au fioul.

  • Chaudière murale : entre 2000 et 3000 euros
  • Chaudière au sol à condensation : 3500 à 4500 euros
  • Chaudière fioul : à partir de 5000 euros

Le gaz est le moins cher mais son prix augmente…

Il s’agit d’une énergie fossile qu’il faut travailler et ramener jusqu’à notre territoire ce qui entraîne plusieurs coûts. Le rapport investissement/coût est donc plus intéressant au gaz,  cependant ; il y a une autre énergie encore moins chère ; le bois.

Le bois, une énergie plus rentable, mais moins propre

10 pour cent des français ont parié sur le bois. Si certaines chaudières fonctionnent avec des plaquettes ou des buches, y en a qui fonctionnent avec des granulés. L’avantage des granulés c’est qu’on dispose d’un stockage de trois tonnes et que le rechargement est fait dans les 6 à 8 mois. La chaudière s’autoalimente seule sans l’intervention du proprio. Cette chaudière qui coûte cher à l’achat, est rentabilisée en cinq ans seulement grâce aux importantes économies qu’elle peut réaliser.

L’inconvénient de ce chauffage est l’espace qu’il occupe. Il faut une moyenne de 3 à 4 mètre carré au sol.

Parlons chiffres !

Les chaudières à bois font à peu près entre 5000 et 20000 euros. La facture annuelle d’une personne qui se réchauffe en bois est de 800 euros en moyenne. C’est clairement la moins chère de toutes les énergies.

Cependant, il existe une différence de facturation selon le bois utilisé. Le bois en granulé est le plus cher, puis arrive les bûches puis le bois déchiqueté. Les deux derniers sont moins chers car il leur faut une manipulation journalière, voire même 2 à 3 fois par jour, et ne sont pas pratiques.

Si vous habitez dans une ville rurale ou une zone urbaine, l’utilisation d’une chaudière en bois peut être interdite car elle produit beaucoup de déchet.

Que prendre en considération pour changer un chauffage ?

La première question à se poser quand on veut changer de chauffage  c’est de quelle énergie dispose-t-on dans nos conduites. Il faut également faire un bilan pour voir l’isolation, le type de chauffage, l’énergie, etc.  et avec ces données, il faut penser à ce qui peut être mieux pour le ménage avec les données disponibles.  On peut alors vite économiser 20 à 30 pour cent sur sa facture rien qu’en faisant un bon diagnostic.

Pour savoir sur quel axe s’orienter pour changer son chauffage, il faut faire appel à en moins trois entreprises ce qui  permet de déterminer une base sur le prix.

Le beaufort, une nouvelle source d’énergie naturelle détectée !

Les producteurs de beaufort produisent de l’électricité à partir du lait de leurs vaches grâce à la méthanisation. La vache tarentaise, symbole de tout un département, est la race de vache à l’origine du fromage de beaufort. Depuis un petit moment, les éleveurs lui ont trouvé une autre utilité que le fromage ; ces vaches produisent de l’électricité.

Ces vaches permettent de chauffer plus de 1500 foyers d’Albertville. La matière utilisée pour produire cette énergie est tout simplement le lait. Une fois récolté, les producteurs l’apportent dans une coopérative pour la conception du beaufort. Le petit lait, extrait après le moulage du fromage est récolté puis filtré et récupéré. Ce petit lait peut être transformé en gaz bio et en électricité.

La méthanisation est un processus naturel de dégradation de la matière organique.  En respectant quelques astuces de stockage, nous pouvons avoir une source d’énergie chauffante. Un simple stockage du lait pendant 4 jours sans oxygène à une température de 17 degré, et vous pourrez vous réchauffer en toute sécurité.  

Bon à savoir 

Avant de penser à économiser de l’énergie, il faut juste être sûr de ne pas en perdre. Les vielles chaudière, le double vitrage, et la mauvaise isolation ont un poids important sur la facturation.

En ville on ne choisit pas son énergie, en France l’énergie utilisée ans une ville dépend du code du bâti de cette dernière.  

Qu’est ce qu’une chaudière hybride ? Il s’agit d’une chaudière qui utilise deux énergies différentes.

Nous contacter

01 76 50 22 23

Estimation gratuite

Agence immobilière en ligne