Les caractéristiques détaillées d’un prêt hypothécaire

 

Lorsqu’un emprunteur contracte un prêt hypothécaire, la banque ou l’organisme de prêt fera hypothéquer son habitation. Cela signifie que l’habitation servira de gage pour le prêt demandé. La banque ou l’organisme prêteur aura ainsi la certitude qu’il ou elle récupérera son argent si l’emprunteur n’est plus à même de rembourser son prêt. En échange du prêt demandé, l’emprunteur doit non seulement rembourser le capital mais également payer les intérêts qui en découlent. Il pourra partiellement compenser ses charges hypothécaires par les avantages fiscaux d’un prêt hypothécaire et de l’assurance qui est inhérente à celui-ci.

Le montant d’un prêt hypothécaire

 

En matière de prêt hypothécaire, le montant que l’emprunteur peut demander dépend de divers facteurs. Les principaux paramètres pris en compte sont ce qui suivent :

– les revenus mensuels nets perçus par l’emprunteur,

– la quotité. C’est le rapport entre le montant emprunté et la valeur de l’habitation, en fonction de l’évaluation effectuée par un expert commandité par la banque ou l’institution financière,

– le taux d’intérêt et la durée du prêt.

Aussi, en matière de coût, à l’instar de l’acte d’achat, le prêt hypothécaire en Belgique est entériné chez le notaire. De ce fait, l’emprunteur doit tenir compte d’une série d’autres coûts liés à cet enregistrement. Ainsi, quand il contracte un prêt hypothécaire, il doit s’acquitter des droits d’enregistrement, du droit d’hypothèque, des honoraires du notaire et des frais d’acte.

Les assurances liées à un emprunt hypothécaire

 

L’institution de crédit ou la banque demandera d’office à l’emprunteur de contracter une assurance habitation. Celle-ci servira de garantie dans le cas où le logement de l’emprunteur serait touché par un sinistre. Dans la majorité des cas, la banque ou l’organisme de prêt demandera également une assurance solde restant dû, voire une assurance-vie mixte. Cette assurance a pour rôle de payer la part du capital encore due si l’emprunteur venait à décéder avant le remboursement intégral du prêt. Aussi, il est possible à l’emprunteur de transférer son crédit hypothécaire. Quand il est propriétaire d’une habitation pour laquelle un prêt hypothécaire est toujours en cours et qu’il veut acheter une autre habitation, il peut transférer le prêt hypothécaire vers le nouveau bien immobilier de son choix. Dans tous les cas, l’emprunteur peut demander assistance auprès d’un courtier, dans sa démarche de demande de prêt hypothécaire.

Nous contacter

01 76 50 22 23

Estimation gratuite

Agence immobilière en ligne